Voici un petit retour d’expérience concernant l’utilisation de l’iPad par une personne âgée (lors d’un maintien à domicile, HàD). Permettez moi tout d’abord de vous présenter « Manou » :

ipad personnes âgées


Cette jeune femme de 88 printemps habite dans un appartement situé au deuxième étage d’un ancien immeuble sans ascenseur (vu comme cela ça fait un peu Zola). Si du côté de l’intellect ça va pas mal il n’en est pas de même côté gambettes puisqu’un problème de santé l’empêche de descendre les escaliers pour aller courir la ville. Elle est donc « cloitrée » chez elle 7 jours sur 7.

Depuis plusieurs années elle a toujours refusé l’installation d’un ordinateur chez elle, arguant que ce n’était pas de sa génération. En fait je la soupçonne d’avoir peur des ordinateurs. La présence d’un écran, de fils, d’une unité centrale, d’un clavier, ..... font que cela peut paraitre compliqué et donc susciter le refus (sans même avoir essayé), un peu comme un bambin qui vous dira qu’il n’aime pas un plat alors qu’il ne l’a encore jamais gouté.

Bref elle était hermétique à l’informatique et n’avait jamais mis les mains sur une souris, mais cela n’allait plus durer ...

ipad elderly people ipad maintien à domicile


En mai 2010, elle a reçu un livre en cadeau de fête des mères, mais malheureusement ces yeux ne lui permettait pas de lire le texte écrit trop petit. Ce jour là j’avais comme par hasard sur moi un iPad et l’air de rien je lui ai montré l’appareil et notamment :

  • La lecture de livres et le zoom
  • L’utilisation en tant que cadre photos numérique pour voir les photos de ses enfants et petits enfants,
  • Les possibilités de jouer seule au Scrabble contre l’iPad.
  • ...

Après un survol de quelques minutes des principales possibilités de l’iPad, elle semblait comme hypnotisée et a déclaré : « Cà à l’air diaboliquement simple ». Elle n’a pas cessé d’en parler à ses enfants dans les jours qui ont suivi.

Quelques jours plus tard ses enfants s’étaient cotisés pour lui offrir un iPad sur lequel ont été pré-installées plusieurs applications. A noter que l’accès Internet a été mis en place 3 mois plus tard (très haut débit à 100 Mb pour 17 euros par mois).

Après une première journée de prise en main, l’enthousiasme était retombé et elle a souhaité rendre l’iPad (l’absence de connexion Internet y était pour une grande part). Elle s’y est remis le lendemain avec l’assistance de sa petite fille et de sa fille. Et chemin faisant au bout d’une semaine, la mayonnaise avait pris.

Impossible pour elle de zoomer ou de dézommer avec le pouce et l’index de sa main droite à cause de son arthrose. Qu’à cela ne tienne elle utilise l’index de ces 2 mains et cela marche très bien ainsi.

Depuis elle ne se sépare plus de son iPad, Lorsqu’elle passe d’une pièce à l’autre avec son déambulateur, son ipad est du voyage posé sur la panier.

ipad ehpad réseau de santé clic ipad alzheimer


La taille et le poids de l’iPad (moins de 700 g) ne lui posent aucun problème mais il est clair que si il était plus lourd cela serait plus gênant ( cf tablettes PC basées sur windows qui dépassent le kilo)

Ses amis(ies) ont du mal à comprendre son enthousiasme. D’ailleurs elle dit à qui veut l’entendre qu’elle ne comprend pas comment elle a fait pour s’en passer jusqu’à présent. Jusqu’à présent les journées lui paraissaient longues. Depuis l’arrivée de l’iPad elle trouve que les journées sont trop courtes pour tout faire. De là à imaginer qu’elle est devenue une « Geekette » comme elle le dit elle-même, il n’y a qu’un pas !

Ce qu’elle affectionne particulièrement : les jeux de réflexion, la photothèque, le web, Google map. Sans compter les webcam installées chez la famille qui lui permet de leur parler et de les voir en même temps ...




Incontestablement l’iPad est un outil destiné à de nouvelles catégories d’utilisateurs comme les personnes âgées. Si vous êtes professionnel de santé au sein d’un réseau de santé chargé de suivre des patients hospitalisés à domicile, d’un CLIC ou d’une institution comme un ehpad ou même parent d’une personne âgée, pensez à l’iPad.

Si de plus vous rechercher un prestataire à même de réaliser pour vous une application destinée aux personnes âgées, contacter-nous. Notre expérience dans le domaine gériatrique fait que nous pourrons peut-être vous guidez dans votre recherche.

A propos n’oublier pas de tester « GrilleHotte » notre logiciel pour professionnels de santé qui permet de saisir sur tablette androïd de multiples grilles d’évaluation médicales (aggir, mmse, zarit, …)